Enjeu

Changement climatique

L’Équité pour les étudiantes et étudiants signifie l’intervention immédiate et à grande échelle du gouvernement dans le but de lutter contre le changement climatique.

  • 81
    L'Ontario compte 81 avis sur la qualité de l’eau potable dans 44 communautés des Premières Nations, dont 68 sont considérés comme à long terme
  • 75%
    Des sociétés minières du monde entier ont leur siège social au Canada, et bon nombre ont une réputation de violation des droits de la personne et de l’environnement
  • 175 trillions $
    Coût total des dommages causés par des désastres naturels en 2016

Le problème

Le changement climatique touche tout le monde.

  • Le changement climatique signifie l'évolution de la distribution des caractères du temps sur une longue période à la suite de l'augmentation de l'activité humaine due à la combustion de combustibles fossiles (c.-à-d. pétrole, charbon et gaz).
  • Les changements récents dans les régimes météorologiques de la Terre, qui ont provoqué des chaleurs extrêmes, des inondations, des sécheresses, des tempêtes violentes, l'élévation du niveau de la mer, le smog et la perte d'habitats ont déjà des conséquences néfastes sur les économies locales et sur l'environnement.
  • En 2016, à l’échelle mondiale, le coût de tous les dommages causés par des catastrophes naturelles s’est élevé à 175 milliards de dollars; le montant le plus élevé depuis 2012.
  • 2016 compte également parmi les 10 années les plus dispendieuses en raison des catastrophes naturelles constatées.
  • La mortalité liée à la chaleur pourrait plus que doubler dans le Sud et le Centre de l'Ontario d'ici 2050.

Les premières communautés à être touchées par les effets du changement climatique sont souvent les plus vulnérables.

  • Au Canada, les communautés des Premières Nations, métisses et inuites n’ont pas d’eau potable sûre.
  • Dans certaines régions, de jeunes Autochtones dans la jeune vingtaine ont passé leur vie sans eau potable accessible.

À l'échelle mondiale, les pays qui contribuent le plus au changement climatique sont souvent les derniers à en ressentir les effets, tandis que les pays qui y contribuent le moins ont tendance à en subir les pires conséquences. Cette situation a été manifeste en 2017 :

  • Des ouragans et des séismes généralisés en Amérique centrale et du Sud, dans le Sud des États-Unis et en Asie.
  • De fortes inondations et des glissements de terrain en Asie du Sud-Est et dans certaines parties de l'Afrique du Nord et de l'Ouest.
  • Des sécheresses en Somalie et en Afrique du Sud.
  • Des incendies de forêt en Amérique du Nord et en Australie.
  • La population étudiante réagit

La préoccupation des étudiantes et étudiants concernant le changement climatique ne date pas d’hier et ils reconnaissent que pour lutter contre le changement climatique, nous devons donner la priorité à une action gouvernementale généralisée plutôt qu'à des changements de comportement individuels.

  • Pour de nombreux étudiants et étudiantes internationaux, cette préoccupation est encore aggravée par le fait que leur pays d'origine souffre des projets d'extraction de ressources des entreprises canadiennes ou des effets du changement climatique.
  • Bon nombre d’étudiantes et d’étudiants recherchent des approches plus vastes que celles individuelles de changer des ampoules ou de se promener à bicyclette.
  • Le gouvernement doit mettre en œuvre des règlements environnementaux plus rigoureux pour les entreprises d'extraction des ressources, tant au Canada qu'ailleurs dans le monde, et leur imposer des sanctions plus sévères lorsqu'elles enfreignent les droits de la personne ou menacent les normes environnementales.

 

La solution

Les étudiantes, les étudiants et les établissements savent comment réaliser de vrais progrès concernant le changement climatique; ce qu’il faut créer est la volonté politique et l’engagement à la responsabilisation mutuelle, sur le plan personnel, provincial, national, international et de l’établissement.

Participez à ces efforts en faisant pression sur les partis politiques pour qu’ils :

  • Exigent que les établissement réduisent son empreinte de carbone grâce à des initiatives telles que la création ou la modernisation de bâtiments pour les rendre conformes à la norme LEED, l'élimination de l'eau embouteillée et le désinvestissement dans les entreprises de combustibles fossiles.
  • S'attaquent aux crises de l'eau potable dans les communautés des Premières Nations.
  • S’engagent à des règlements plus rigoureux à l’égard des entreprises d’extraction des ressources, tant au Canada qu’à l’étranger.

Téléchargez le dépliant sur le changement climatique

Impliquez-vous