Enjeu

Enseignement en français

L’Équité pour les étudiantes et étudiants signifie un plus grand nombre d’options pour l’enseignement postsecondaire en français et bilingue partout dans la province.

  • 622 340
    Nombre de francophones en Ontario, la deuxième population francophone la plus importante hors Québec
  • 80 000
    Nombre d’immigrantes et d’immigrants qui parlent français en Ontario
  • 6/46
    Nombre d’établissements postsecondaires bilingues en Ontario

Le problème

Les étudiantes et étudiants francophones font face à des défis uniques lorsqu’ils accèdent à l’enseignement postsecondaire en français :

  • Les étudiantes et étudiants francophones sont plus susceptibles de quitter leur communauté afin de fréquenter un des rares établissements francophones ou bilingues en Ontario.
  • Sur les campus bilingues, bon nombre de cours en français utilisent des manuels et des ressources en anglais.
  • Les cours en français sont donnés à des taux inférieurs à ceux en anglais. Les étudiantes et étudiants francophones doivent choisir entre suivre les cours obligatoires en anglais ou prolonger leurs études.
  • Les possibilités de stages et de programmes coopératifs ne sont pas toujours offertes en français.

En ce qui concerne les étudiantes et étudiants internationaux francophones, bon nombre de ces obstacles sont jumelés aux expériences déjà difficiles d’étudier dans un nouveau pays et loin du foyer familial, de payer le triple des frais de scolarité que versent les étudiantes et étudiants canadiens et de ne pas avoir accès à l’assurance maladie provinciale.

La population étudiante réagit

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé l’ouverture d’une nouvelle université francophone à Toronto en 2020; cependant, cette initiative est une solution minimale à un problème beaucoup plus vaste.

  • L’annonce d’une nouvelle université francophone a été accueillie avec enthousiasme; cependant, les étudiantes et étudiants bilingues et francophones, en particulier, craignent que ce nouvel établissement siphonne l’argent destiné aux établissements bilingues actuels de la province.
  • Les étudiantes et étudiants continuent de plaider pour que le gouvernement augmente le nombre d’établissements francophones partout en Ontario.

La solution

Les étudiantes et étudiants demandent aux partis politiques aux prochaines élections d’améliorer la qualité et la diversité de l’enseignement en français, précisément par :

  • De nouveaux fonds en vue d’élargir les options en matière d’établissements, de programmes, de cours et de ressources en classe de niveau postsecondaire offertes aux étudiantes et étudiants francophones et bilingues.
  • De meilleurs services de soutien plus nombreux pour les étudiantes et étudiants internationaux francophones.
  • Un plus grand nombre de membres francophones au sein du corps professoral et de l’administration sur les campus bilingues.

Téléchargez le dépliant sur l'enseignement en français

Impliquez-vous